Conférence programmée dans le cadre des Journées du Patrimoine 2014 et en lien avec l'exposition « Les herbiers, patrimoine vivant, culturel et naturel », présentée à la médiathèque du 9 septembre au 11 octobre 2014.


Photo herbier Roumeguere 043 1000x1397 350KB

En s'appuyant sur les exemples des herbiers limousins constitués et diffusés au XIXe siècle par le botaniste Charles Le Gendre et par le botaniste amateur Jean-Baptiste Fray-Fournier, Joëlle Cartigny propose une présentation des herbiers en tant qu'objets à la fois patrimoniaux et scientifiques.

Sa présentation détaillée de ce qu'est un herbier permettra de découvrir et de comprendre leur organisation et leur composition, le vocabulaire spécifique auquel ils font appel, ainsi que les techniques et les matériaux utilisés pour leur confection.

La conservation des herbiers sera également abordée, car la sauvegarde de ces documents représente aujourd'hui un certain enjeu pour les institutions, afin de préserver leur valeur patrimoniale mais aussi de poursuivre leur étude scientifique et leur valorisation, notamment au moyen de la numérisation.

Une présentation de la base du Museum d'histoire naturelle et du réseau des herbiers de France viendra compléter cette intervention et l'ouvrir à l'actualité locale comme internationale de l'étude des herbiers aujourd'hui : en parcourant les grandes bases bibliographiques et botaniques françaises, Joëlle Cartigny présentera quelques-uns des herbiers numérisés disponibles en consultation en ligne, et donnera quelques clés de recherches et de signalement aux herborisants amateurs.

 

Joëlle Cartigny est Conseiller Livre et lecture à la Direction régionale des affaires culturelles du Limousin.
Au cours de son étude des herbiers, initiée et poursuivie au fil de sa carrière, elle s'est intéressée plus particulièrement aux herbiers du Limousin ; elle poursuit aujourd'hui l'étude et la mise en valeur des herbiers de Le Gendre et Fray-Fournier.

 

L'herbier de Charles Le Gendre, une importante collection témoin de la flore du XIXe siècle en Limousin
Dit « scolaire », cet herbier, constitué sous la IIIe République, était destiné à assurer une mission éducative auprès des jeunes limousins, et notamment des futurs agriculteurs, afin de les former à mieux connaître la nature et leur environnement local.
Charles Le Gendre (1841-1889), président de la Société botanique du Limousin, est également l'auteur du « Catalogue des plantes du Limousin ». Son herbier, dont trois exemplaires sont intégralement conservés, apporte aujourd'hui un intérêt historique et botanique permettant de connaître la végétation régionale de l'époque et son évolution.

L'herbier de Fray-Fournier : un botaniste limousin en terre russe
Jean-Baptiste Fray-Fournier (1764-1835), chirurgien major, originaire du Limousin, commissaire des guerres lors des campagnes napoléoniennes, était également botaniste amateur. Les planches de sa collection comportent certaines plantes qu'il récolta entre 1800 et 1814 aux confins de la Russie et des états baltes qu'il a alors traversés.

Ces deux herbiers appartiennent à la collection patrimoniale du Service commun de documentation de l'Université de Limoges. Ils ont été numérisés à des fins de conservation et de consultation, et sont intégralement consultables en ligne sur le site du SCD.

Consultez l'herbier de Fray-Fournier numérisé, sur le site du SCD de Limoges

Voir le reportage de France 3 consacré à l'herbier de Le Gendre.

 

Evènements à venir

Tous les événements