Hommage à Henri Cueco

  • Imprimer

coueco

Henri Cueco, peintre et écrivain, originaire d'Uzerche en Corrèze est décédé le 13 mars dernier. Grand peintre et humaniste impénitent, Henri Cueco etait un artiste multiple ; peintre, écrivain, orateur, narrateur, dessinateur, illustrateur, graveur, décorateur pour le théâtre, il ne lassait jamais.

Henri Cueco commence à peindre à huit ans sous la surveillance de son père espagnol, qui avait étudié aux Beaux-Arts de Valence. Dès 18 ans, il gagne Paris où il exerce différentes professions tout en prenant des cours de dessin et en expérimentant, en cherchant alors sa voie picturale.
A la fin des années 60, il introduit dans son art la fonction critique et l’engagement. Artiste alors très engagé dans les mouvements collectifs, il fonde en 1969, aux côtés des ses compères Fleury, Latil, Parré et Tisserand, la Coopérative des Malassis. Il est "sensible à la relation entre l’homme et la nature, et au rôle social de l’artiste".
Il fait partie du mouvement de la figuration narrative, et marque la peinture par ses séries : les rivières, les jeux d'adultes, les chiens, les hommes rouges, qui lui ont ouvert les portes des collectionneurs et des musées du monde entier.

A partir des années 80, Henri Cueco publie de nombreux essais et romans, dont Dialogue avec mon jardinier, adapté en 2007 au cinéma par Jean Becker.

Henri Cueco est aussi un homme de radio : il participe régulièrement depuis de nombreuses années aux émissions radiophoniques Les Décraqués et Les Papous dans la tête de Bertrand Jérôme et Françoise Treussard sur France Culture, dont les éditions Gallimard publient, en 2004, une Anthologie.

Pour lui rendre hommage, les bibliothécaires vous proposent de consulter une sélection de ses livres disponibles à la médiathèque.