Couv le corps de ma mere 3

Couv le corps de ma mere

 

La médiathèque de Brive-la-Gaillarde, partenaire de Lettres du monde – Rêve général ! festival des littératures du monde, invite le public à la rencontre de l’auteure Fawzia Zouari.

 

Le corps de ma mère
Fawzia Zouari
Editions Joëlle Losfeld
2016

 

Résumé
La narratrice évoque sa mère et, à travers elle, la vie des femmes bédouines de Tunisie. Elle relate comment celle-ci est parvenue à se libérer d'une longue tradition ancestrale particulièrement contraignante pour les femmes et décrit les bouleversements survenus avec la révolution du Jasmin. Prix des Cinq continents de la francophonie 2016.

 

 

Fawzia Zouari, née au Kef, est une écrivaine et journaliste tunisienne. Docteur en littérature françaFawziaZOUARI DRise et comparée de la Sorbonne, elle vit à Paris depuis 1979. Elle a travaillé à l’institut du monde arabe – à différents postes dont celui de rédactrice du magazine Qantara1 – avant de devenir journaliste à l’hebdomadaire Jeune Afrique en 1996. Elle participe à de nombreuses émissions de télévision sur l’évolution des pays arabes.

Le corps de ma mère, publié en 2016, part du déclenchement de la révolution du Jasmin, en Tunisie. La narratrice revient sur ce printemps 2007, quand, au chevet de sa maman malade, elle n’a qu’une envie : percer l’énigme de cette femme rétive aux confidences et à la tendresse. S’engage une enquête qui a tout de la chasse au trésor... où l’on apprend que la vie de Yamna était loin de ce qu’en imaginaient ses enfants.

 

VisuelLDM2017LETTRES DU MONDE
FESTIVAL DES LITTERATURES DU MONDE
14e édition : Rêve général !

Après D’amour & de guerre, 2014 – Hautes Tensions, 2015 – Libres ! 2016, le festival Lettres du monde s’affirme plus que jamais au-delà des frontières et convie chacune et chacun au RÊVE GÉNÉRAL (du 14 au 26 novembre, Métropole Bordelaise et Nouvelle Aquitaine).

N’y a-t-il pas urgence à rêver notre monde ?
Urgence à lui inventer des lendemains qui chanteraient liberté égalité fraternité.
Urgence à réhabiliter le droit à l’utopie, celle qui nous fait défaut tant le monde paraît obscur, incompréhensible, pire : irréversible.

Qu’ils viennent d’Argentine ou de Bulgarie, de Tunisie ou des Etats-Unis, de Russie ou de Grèce, du Congo, d’Italie ou du Mexique, du Maroc ou de France, les écrivains invités à cette 14e édition décryptent notre monde pour mieux lui imaginer dignité et humanité. Soulignons que certains d’entre eux nés en Bulgarie, au Maroc, en Tunisie, ont choisi la langue française comme terre d’accueil…

Martine Laval & Cécile Quintin (lettres du monde)

 

 

Evènements à venir