velo

 

Les jouets optiques ont précédé et accompagné l'invention du cinéma. Les bibliothécaires proposent aux enfants, à partir de 8 ans, de confectionner certains de ces « ancêtres » du cinéma : Le folioscope, le thaumatrope...

Durée 1h30. Places limitées, inscription au 05 55 18 27 69

Dans cet atelier, les enfants réalisent des jouets optiques après avoir visionner des films d'animation pour découvrir les techniques de prise de vue.

flip bookLe folioscope, en anglais flip book, est un petit livret de dessins ou de photographies qui représentent un personnage ou un animal en mouvement, dont les gestes sont décomposés chronologiquement, et qui, feuilleté rapidement, procure à l'œil l'illusion que le sujet représenté est en mouvement.
En 1860, sans doute inventés par le Français Pierre-Hubert Desvignes, on voit apparaître de drôles de petits livres qu’on appelle des Folioscopes (du latin folium, la feuille, et du grec ancien skopein, observer). En 1868, le Britannique John Barnes Linnett dépose un brevet de cette invention sous le nom de Kinéographe.

Le thaumatrope (du grec thauma, prodige et tropion, tourner) est un jouet thaumatropeoptique. Le thaumatrope aurait été commercialisé pour la première fois en 1825 par John Ayrton Paris, physicien londonien. L'objet est alors un disque, maintenu par une ficelle, sur lequel on peut observer une cage sur une face et un oiseau sur l'autre. Ainsi, lorsqu'on faisait tourner le disque suffisamment vite, on avait l'illusion que l'oiseau était dans la cage.

 

 

Evènements à venir

Tous les événements