Prix des lecteurs 2018, les 10 romans sélectionnés

Prix des lecteurs 2018, les 10 romans sélectionnés

  • Imprimer

Logo pdl

 


Organisé par la médiathèque et décerné dans le cadre de la Foire du livre, le Prix des lecteurs de la Ville de Brive-Suez récompense un roman français de la saison littéraire.
Découvrez ci-dessous la sélection 2018
qui rassemble dix romans français.

 

 

 

vespasiennes


La vespasienne
Sébastien Rutès

Albin Michel
Paru le 3 janvier 2018

 

Résumé
A Paris en 1941, Paul-Jean Lafarge, directeur de La Revue des lettres reste en retrait et passe son temps à espionner sa jeune secrétaire ou, rentré chez lui, les usagers de la vespasienne qu'il voit de sa fenêtre. Une nuit alors qu'il fait son tour habituel, incognito, il y trouve un pistolet et deux chargeurs. Electre 2018

4ème de couverture
« La vespasienne représentait un petit bout de zone libre, plus libre encore que la zone non occupée : sans pétainistes ni gaullistes, la vespasienne n'appartenait ni à Paris ni au présent, elle perpétuait la liberté d'autrefois, les années folles, lorsqu'on n'exigeait pas de choisir, qu'il n'y avait d'engagement qu'esthétique et qu'on ne parlait de pureté et de morale que dans les luxueux salons des maisons closes. »
Novembre 1941. Paul-Jean Lafarge, directeur de La Revue des lettres, est un homme sans opinion ni autre passion que la poésie. Depuis sa fenêtre, il observe la vespasienne de sa rue, où se pressent habitués et inconnus. Jusqu'au jour où, constatant un étrange manège, il s'y rend et y découvre un pistolet et deux chargeurs.
C'est le début d'un engrenage qui va bouleverser un quotidien étriqué que même la guerre n'avait pas ébranlé. Paul-Jean Lafarge est sommé de choisir son camp, tandis que la vespasienne, espace jadis neutre, devient la scène où s'affrontent les passions d'un univers en flammes...
Dans ce tableau cruel et drôle du Paris occupé, hanté par les fantômes de Montherlant, Brasillach et Drieu la Rochelle, Sébastien Rutés fait de la vespasienne une allégorie de la débâcle politique et morale d'une époque.

Sébastien Rutès, né en 1976, universitaire, maître de conférences, a publié plusieurs essais et de nombreux articles consacrés à la littérature latino-américaine. Il a écrit Monarques avec Juan Hernandez Luna, publié en 2015 par Albin Michel. La vespasienne est son cinquième roman.

 

Benedict


Bénédict
Cécile Ladjali
Actes Sud
Paru le 3 janvier 2018

 



Résumé

Bénédict Laudes, professeur de littérature comparée à l'université de Lausanne, inspire aux étudiants et aux étudiantes des passions troubles et des sentiments contradictoires. Electre 2018

 

4ème de couverture
Bénédict, enfant d'une mère iranienne et d'un pasteur suisse, a grandi entre l'Orient et l'Occident, bercé par la poésie soufie et le souffle de l'Apocalypse, debout au milieu des contraires. Plus tard, devenu Maître Laudes pour ses étudiants, professant la littérature comparée à l'université de Lausanne et, un semestre sur deux, à celle de Téhéran, son enseignement singulier et sa mystérieuse personne inspirent passions et sentiments contradictoires à son public. C'est aussi que Bénédict semble une figure provocante, éminemment androgyne, affranchie des contraintes de sa naissance, prosélyte d'une parole de tolérance et de résistance, qui fait résonner dans les amphithéâtres des mots de liberté, ceux d'une révolution culturelle à conduire, ceux d'un monde où s'effacerait la dramatique et douloureuse séparation entre les sexes.
Roman de la réconciliation à la beauté grave et brûlante, Bénédict interroge les identités fixes et embrasse les genres, ouvrant un espace intermédiaire, entre grâce et pesanteur, vers un corps à corps apaisé par l'amour et la littérature.

Cécile Ladjali,  née à Lausanne en 1971 de mère iranienne, Cécile Ladjali est agrégée de lettres modernes. Elle enseigne le français dans le secondaire ainsi qu’à la Sorbonne nouvelle.

 

une longue impatience
Une longue impatience
Gaëlle Josse

Noir sur blanc
Paru le 4 janvier 2018

 


Résumé

En Bretagne, la veuve d'un pêcheur épouse le pharmacien du village. Son fils, issu de son premier mariage, ne trouve pas sa place dans cette nouvelle famille et choisit de partir en mer, comme son père. Une longue attente commence pour la narratrice qui, pour tromper son ennui, imagine le grand banquet qu'elle offrirait au retour de son enfant. Electre 2018

4ème de couverture
Ce soir-là, Louis, seize ans, n'est pas rentré à la maison. Anne, sa mère, dans ce village de Bretagne, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, voit sa vie dévorée par l'attente, par l'absence qui questionne la vie du couple et redessine celle de toute la famille.
Chaque jour, aux bords de la folle, aux limites de la douleur, Anne attend le bateau qui lui ramènera son fils. Pour survivre, elle lui écrit la fête insensée qu'elle offrira pour son retour. Telle une tragédie implacable, l'histoire se resserre sur un amour maternel infini.
Avec Une longue impatience, Gaëlle Josse signe un roman d'une grande retenue et d'une humanité rare, et un bouleversant portrait de femme, secrète, généreuse et fière. Anne incarne toutes les mères qui tiennent debout contre vents et marées.
« C'est une nuit interminable. En mer le vent s'est levé, il secoue les volets jusqu'ici, il mugit sous les portes, on croirait entendre une voix humaine, une longue plainte, et je m'efforce de ne pas penser aux vieilles légendes de mer de mon enfance, qui me font encore frémir. Je suis seule, au milieu de la nuit, au milieu du vent. Je devine que désormais, ce sera chaque jour tempête. »

Gaëlle Josse, née en 1960. Elle est diplômée en droit, en journalisme et en psychologie clinique. Après quelques années passées en Nouvelle-Calédonie, elle travaille à Paris et vit en région parisienne. Elle anime, par ailleurs, des rencontres autour de l’écoute d’œuvres musicales et des ateliers d’écriture auprès d’adolescents ou d’adultes. Elle a reçu le prix 2015 de littérature de l’Union européenne pour Le dernier gardien d’Ellis Island (Notabilia/Noir sur Blanc).

 

la soie du sanglier
La soie du sanglier
Emmanuelle Delacomptée

Jean-Claude Lattès
Paru le 10 janvier 2018

 


Résumé

Bernard, la cinquantaine, vit seul dans une cabane du Périgord noir. Les gens du village le méprisent et Isabelle, la femme qu'il aimait, est partie. Seule la nature, qu'il connaît parfaitement, l'apaise. Il rencontre un jour Marie, une vieille aristocrate veuve, qui sait voir la beauté de son rapport au monde. Electre 2018

4ème de couverture
Au coeur de la Dordogne, Bernard vit seul dans un garage délabré. Cet homme sensible connaît les plantes, les animaux, les cycles de la terre et les forêts comme personne. Il sait soigner avec ses mains puissantes et débusquer les esprits dans les maisons anciennes. Bernard travaille comme homme à tout faire, mais subit les regards peu amènes des gens de son village. Et depuis qu'Isabelle, celle qu'il aimait, est partie, les malchances se succèdent. Seule la nature, enchantée, l'apaise. Jusqu'à ce qu'il rencontre Marie.

Emmanuelle Delacomptée, née en 1981, a enseigné le français en Seine-Saint-Denis et en Normandie, expérience qui a inspiré son premier roman Molière à la campagne (Lattès, 2014). Elle est éditrice aux éditions Robert Laffont.

 

Tombees des nues
Tombée des nues
Violaine Bérot

Buchet Chastel
Paru le 11 janvier 2018

 

Résumé
Baptiste et Marion ont repris une vieille ferme à la lisière d'un village isolé. La nuit du 29 février, la jeune femme est prise de violentes douleurs et accouche seule dans sa salle de bains, à la surprise de tous. Témoins et protagonistes racontent tour à tour les événements qui ont conduit à la naissance inattendue d'une petite fille. L'histoire d'un déni de grossesse. Electre 2018

 

4ème de couverture
« il disait j'ai besoin d'en parler avec toi Tony je sais plus où j'en suis il nous est arrivé un truc incroyable, il parlait, il ne s'arrêtait plus de parler, il disait je sais que dans quelques heures je serai heureux mais c'est encore trop nouveau et je l'ai même pas vu tu te rends compte Tony je l'ai pas vu, il répétait tu te rends compte Tony tu te rends compte, je répondais non pas bien pas très bien, je comprenais seulement qu'ils venaient de prendre une torgnole hallucinante »
Une nuit de tempête de neige, seule dans sa salle de bains, une femme met au monde un enfant. Mais est-il concevable d'accoucher quand on n'a pas eu conscience d'être enceinte ? Par un jeu de voix croisées, Violaine Bérot nous raconte l'histoire d'une déroutante maternité.

Violaine Bérot, née en 1967, vit dans les Pyrénées. Son parcours éclectique l’a menée de l’informatique à l’élevage de chèvres. Dans cette vie en soubresauts, une seule constante : écrire.

 

bicyclettre
Bicyclettres
Jean-Acier Danès

Seuil
Paru le 25 janvier 2018

 


Résumé

Un amoureux des livres entreprend un tour de France à vélo pour se rendre sur les lieux qui ont marqué les écrivains qu'il affectionne : lieux de vie, d'écriture ou de sépulture, il sillonne ainsi le territoire, du cimetière marin de P. Valéry à la villa du Mont Noir de M. Yourcenar en passant par la Beauce de Marcel Proust ou la Touraine d'Honoré de Balzac. Electre 2018

4ème de couverture
Un tout jeune homme, fou de vélo, amoureux des livres, entreprend un tour de France des écrivains qu'il affectionne, en se rendant sur leurs lieux de vie, d'écriture et de sépulture. Du cimetière marin de Paul Valéry, à Sète, à la villa du Mont-Noir de Marguerite Yourcenar dans les Flandres, d'Illiers-Combray, au cœur de la Beauce, où Proust passa son enfance, jusqu'à la Touraine de Balzac, Jean-Acier file d'étape en étape, sur sa bicyclette qu'il a affectueusement baptisée « Causette ». À l'abstraction des cartes se substitue peu à peu la réalité rêvée, vécue, puis couchée sur des carnets de voyage, des paysages traversés.
Mais le personnage principal de cette épopée minuscule n'est pas l'auteur. C'est la mosaïque d'un pays, son imaginaire, ses rencontres improbables, ses vallons perdus et ses portes closes - car il arrive aussi que la maison où certains écrivains passaient le plus clair de leur temps soit fermée, ou sous la coupe d'un gardien vigilant...
Emaillé de mille anecdotes et péripéties, ce livre est autant le récit d'un voyage en France, aujourd'hui, que l'acte de naissance d'un écrivain qui, sur son vélo, part à la rencontre de tous les autres.

Jean-Acier Danès, né en 1997, Il se présente sur sa page Facebook : « Jeune lyonnais amoureux de littérature et d'aventure. Je parcours l'Europe à vélo et j'en tire des récits ».

 

Millesime54
Millésime 54
Antoine Laurain

Flammarion
Parution  avril 2018

 

 

Résumé
Paris, 2017. Quatre amis ouvrent une très vieille bouteille de Saint-Antoine oubliée à la cave. Le lendemain, ils comprennent qu'ils ont remonté le temps jusqu'à l'année du vin, en 1954, et découvrent le Paris de l'époque. Electre 2018

 

4ème de couverture
Paris, un soir de septembre. Peu de choses relient Hubert, propriétaire de son appartement de famille, Magalie, restauratrice en porcelaine, Julien, barman débutant, et Bob, touriste américain de passage dans la capitale. Pourtant tous les quatre vont ouvrir et partager une bouteille de Château Saint-Antoine 1954 retrouvée dans la cave du vieil immeuble où ils habitent.
Le lendemain matin, les rues ne sont plus tout à fait les mêmes, ni les autobus, ni les commerces, ni les gens. Un délicieux parfum d'autrefois flotte sur la ville. Et pour cause : ils sont retournés dans l'année du vin !
Sortilège ? Rupture temporelle ? De la traversée d'un Paris éternel où l'on croise Jean Gabin comme Audrey Hepburn, jusqu'aux mystérieuses vignes du Beaujolais qui vont livrer leur secret, les voilà pris dans un tourbillon le temps d'un week-end ailleurs.
Millésime 54 est une fête, une invitation au voyage qui fait la part belle à l'amour, à l'amitié et au désir de merveilleux qui sommeille en chacun de nous.

 

Antoine Laurain, né en 1972, est l’auteur de plusieurs romans dont, aux Éditions Flammarion, Le Chapeau de Mitterrand (prix Landerneau et prix Relay des voyageurs 2012), La Femme au carnet rouge (2014), Rhapsodie française (2016) et Millésime 54 (2018). Ils sont traduits dans plus de quinze langues et font l’objet d’adaptations pour le cinéma ou la télévision.

 

Une verriere sous le ciel
Une verrière sous le ciel

Lenka Hornakova-Civade
Alma éditeur
Paru le 1er février 2018
 

 

Résumé
1988. Une jeune femme de 18 ans est envoyée en colonie de vacances en France par le Parti communiste tchécoslovaque. Au dernier moment, elle décide de ne pas embarquer dans le train de retour et de changer le cours de son destin.

 

4ème couverture"
Dans les contes de mon pays, il y a souvent trois fées qui se penchent sur le berceau du bébé pour lui souhaiter une vie de telle ou telle couleur, sous de bons auspices ou au contraire pleine d'embûches. À quoi cela tient-il ? À leur bonne humeur ? "
Il était une fois, en 1988, une jeune fille envoyée en colonie de vacances en France par le parti communiste tchécoslovaque. Au dernier moment, sur le quai de la gare de l'Est, Ana refuse de rentrer. Elle vient d'avoir 18 ans et décide de changer le cours de son destin.
Écrit avec la même splendide énergie que Giboulées de soleil (Prix Renaudot des lycéens 2016), Une verrière sous le ciel nous place dans le Paris de la fin des années 1980, auprès d'un personnage qui se demande comment grandir, être libre, connaître le monde au-delà des apparences. Elle le découvrira à travers les mots et les gestes des autres.

 

Lenka Horňáková-Civade est une écrivaine et peintre tchèque installée dans le sud de la France.
Après des études en économie et philosophie, elle obtient sa licence d’Arts Plastiques à la Sorbonne en 2009.
En 2010, elle publie son premier livre "Provence jako sen" (Provence comme un rêve) suivi d’un deuxième en 2011 "Lanýze" (Truffes).
En 2014, le livre "Entre Seine et Vltava" qu’elle a coécrit avec Anne Delaflotte Mehdevi voit le jour.
Depuis 2010, Lenka Hornakova Civade est régulièrement invitée à participer, comme artiste et écrivain, à des conférences sur l’évolution du rôle des femmes en République Tchèque. Elle a eu plusieurs expositions en République tchèque et en France.
Son premier roman rédigé en français, "Giboulées de soleil", publié en 2016, reçoit le prix Renaudot des lycéens 2016.
"Une verrière sous le ciel" est son second roman.

 

 

un ocean deux mers
Un océan, deux mers, trois continents
Wilfried N’Sondé

Actes Sud
Paru le 3 janvier 2018

 

 

Résumé
Nsaku Ne Vunda, prêtre du début du XVIIe siècle, quitte son Congo natal pour devenir ambassadeur auprès du pape. Il ignore que son voyage le fera passer par le Nouveau Monde et que le bateau sur lequel il embarque est un navire négrier. Prix Ahmadou Kourouma 2018. Electre 2018

 
4ème de couverture
Il s'appelle Nsaku Ne Vunda, il est né vers 1583 sur les rives du fleuve Kongo. Orphelin élevé dans le respect des ancêtres et des traditions, éduqué par les missionnaires, baptisé Dom Antonio Manuel le jour de son ordination, le voici, au tout début du XVIIe siècle, chargé par le roi des Bakongos de devenir son ambassadeur auprès du pape. En faisant ses adieux à son Kongo natal, le jeune prêtre ignore que le long voyage censé le mener à Rome va passer par le Nouveau Monde, et que le bateau sur lequel il s'apprête à embarquer est chargé d'esclaves...
Roman d'aventures et récit de formation, Un océan, deux mers, trois continents plonge ce personnage méconnu de l'Histoire, véritable Candide africain armé d'une inépuisable compassion, dans une série de péripéties qui vont mettre à mal sa foi en Dieu et en l'homme. Tout d'ardeur poétique et de sincérité généreuse, Wilfried N'Sondé signe un ébouriffant plaidoyer pour la tolérance qui exalte les nécessaires vertus de l'égalité, de la fraternité et de l'espérance.

Wilfried N’Sondé, né en 1968, à Brazzaville, il a grandi en Île-de-France et étudié les sciences politiques avant de partir à Berlin, où il est resté vingt-cinq ans. Il vit désormais à Paris.
Musicien et écrivain, il a aussi enseigné la littérature à l'université de Berne (Suisse). Il publie ses romans chez Actes Sud : Le Coeur des enfants léopards (2007, prix des Cinq continents de la francophonie et prix Senghor de la création littéraire), Le Silence des esprits (2010), Fleur de béton (2012) et Berlinoise (2015).

 

et mon luth
Et mon luth constellé
Ariane Schréder

Héloïse d’Ormesson
Paru le 18 janvier 2018

 

Résumé
Après avoir appris la mort d'Iris, une vieille amie perdue de vue depuis longtemps, Louise se réfugie dans son village natal au coeur du pays cathare. Elle se remémore la naissance de leur amitié alors qu'elle était une enfant et que Louise, comédienne, avait choisi de s'installer au village où son charme avait transformé le quotidien de ses habitants avant de disparaître sans une explication.

4ème de couverture
Jeune comédienne charismatique, Iris était arrivée une nuit d'été dans un village des Pyrénées, abrité par un château cathare. Ses lectures dans l'unique café du coin avaient transformé la vie des habitants et de la petite Louise qu'elle avait prise sous son aile. Et pourtant, un jour, sans adieux, Iris était partie, presque en cachette. Laissant derrière elle les coeurs lourds et l'incompréhension de la fillette qui s'était crue abandonnée.
Quinze ans plus tard, Louise parviendra-t-elle à percer le mystère de cette disparition et à renouer le fil de leur histoire inachevée ?
D'une écriture poétique et sensuelle, étoilée d'hommages littéraires, Ariane Schréder mène une enquête où les livres sont des acteurs à part entière, cailloux blancs sur le chemin de l'enfance.

Ariane Schréder Et mon luth constellé est le deuxième roman d'Ariane Schréder, après La Silencieuse, paru en 2013, récompensé notamment par le prix René-Fallet et le prix Folire.

 

Evènements à venir