chadourne 2

chadourne 

Dans le cadre du Printemps des poètes, venez découvrir ou redécouvrir ce poète briviste à travers cette exposition qui met en lumière  l’œuvre poétique de Louis Chadourne (1890-1925) qui, selon Michel Peyramaure, « eût-il vécu longtemps […] serait devenu l’un des grands écrivains de sa génération » (Préface du Pot au Noir, aux éditions La Table Ronde, collection « Petite Vermillon » - 1994).

Venez assister le mardi 3 mars à 18h30 au Vernissage de cette exposition et aux lectures d’extraits de « L’inquiète adolescence », roman du poète sélectionné pour le Goncourt 1920, par Michèle et Robert Birou, du Théâtre de la Grange.

Né en 1890 à Brive, Louis Chadourne, plus jeune bachelier de France à l’âge de 16 ans En 1910, il est nommé secrétaire de l'Institut français de Florence et il devient le plus jeune agrégé de France en Lettres et italien en 1913.
La guerre interrompt sa carrière universitaire. Le 16 juin 1915, il est blessé à Metzeral, dans les Vosges et reste enseveli pendant plusieurs heures. Malgré plusieurs hospitalisations et quelques périodes de rémission, il ne s'en remettra jamais.

Les premiers poèmes de Louis ont été écrits au Bousquet, maison d’été de la famille, près de Cublac, qui domine la vallée de laprintemps des poetes Vézère…
Il publie en 1919 son premier roman, Le Maître du navire. La même année, il rencontre Jean Galmot, homme d'affaires et aventurier, qu'il accompagne comme secrétaire dans un voyage aux Caraïbes et en Amérique du Sud. Dans Chanaan et dans Le Pot au noir, il évoque avec une fascination ambivalente ce personnage controversé, dont Cendrars écrira plus tard la biographie dans Rhum : L'Aventure de Jean Galmot.

En 1920 il écrit un roman, l’inquiète adolescence, dans lequel il décrit ses difficiles années d’internat chez les Jésuites de Sarlat.
Ce roman, publié chez Albin Michel est sélectionné pour le prix Goncourt, mais en est écarté car jugé trop anticlérical.

Éditions ou rééditions récentes : L’inquiète adolescence, Les Carnets, Le journal d’un homme tombé de la lune (Éditions des Cendres), Le conquérant du dernier jour (L’arbre vengeur) et Terre de Chanaan (Le Festin).

Louis Chadourne est le frère aîné du romancier Marc Chadourne (1895-1975), qui a dédié Vasco (1927) à sa mémoire, et du dadaïste Paul Chadourne (1898-1981).