Prix des lecteurs : les 10 romans sélectionnés

  • Imprimer

Bloc marque FL Brive 2020

 

 

Organisé par la médiathèque et décerné dans le cadre de la Foire du livre, le Prix des lecteurs de la Ville de Brive récompense un roman français de la saison littéraire, voici les 10 romans sélectionnés pour 2020.

 

 

des humains sur fond blancDes humains sur fond blanc
Jean-Baptiste Maudet

Editions Le Passage Paru le 2 janvier 2020

 

Résumé
Des rennes contaminés par la radioactivité se disperseraient dans le Grand Nord. Tatiana, une scientifique moscovite, est envoyée sur place, en Sibérie. Un pilote fantasque, retraité de l'armée soviétique ainsi qu'une interprète qui parle la langue des éleveurs nomades présents dans la région, la jeune Neva, l'accompagnent. En route, rien ne se passe comme prévu. (Electre 2020)

 

4ème de couverture
On prétend que des rennes contaminés par la radioactivité se dispersent dans le Grand Nord. Tatiana, une scientifique moscovite, est envoyée sur place, en Sibérie. Un pilote fantasque, retraité de l’armée soviétique, l’accompagne ainsi qu’une interprète, la jeune Neva, qui parle la langue des éleveurs nomades présents dans la région. Ce trio incertain monte à bord d’un vieil Antonov en direction du Nord et de l’hiver qui vient.    En route, rien ne se passe comme prévu. Qu’est-il d’ailleurs possible de prévoir dans cette immense Russie où la neige recouvre les traces des humains ? Lorsque la vie ne tient plus qu’à la flamme d’une bougie, les ombres portées transforment le monde : l’allure des troupeaux, les mots de Pouchkine, les tigres des rêves et les trésors gelés des profondeurs. Et la meilleure façon, drôle ou tragique, de passer le temps est certainement de s’enivrer en racontant des histoires, celles que l’on invente, celles que l’on confond, celles que l’on emporte dans la nuit.

Avec Des humains sur fond blanc, à la croisée du roman d’aventure et de l’errance existentielle, Jean- Baptiste Maudet nous conduit de la mer Noire aux confins sibériens, là où s’éprouvent les cœurs. Le blanc n’est-il que la couleur du froid et de l’oubli ou bien celle du désir de tout recommencer ?

Jean-Baptiste Maudet est géographe. Il enseigne à l’université de Pau. En 2019, il publie Matador Yankee, son premier roman, qui a obtenu le Prix Orange du Livre 2019.

 

Juste une balle perdueJuste une balle perdue
Joseph D’Anvers

Editions Rivages, paru le 8 janvier 2020

 

Résumé
Depuis leur rencontre, un soir d'ivresse, Ana et Roman sont inséparables. Ce dernier, qui rêve de devenir boxeur, rejoint Ana dans la villa en bord de mer où elle réside avec des amis. En contrepartie de cambriolages, l'énigmatique Igor tient toute la bande à l'abri du besoin. Mais un jour, Roman abat un homme. Pour échapper aux représailles d'Igor, le couple entame une cavale désespérée. (Electre 2020)

 

4ème de couverture
Roman veut devenir boxeur. Il se rêve déjà professionnel lorsqu'il intègre une prestigieuse académie qui fera de lui un champion.
Un soir, il rencontre Ana, une jeune fille qui va changer sa vie.
Entre drogues, sexe, alcool, amour et délinquance, ces deux écorchés vont s'offrir une parenthèse enchantée. Mais tout tourne très vite au cauchemar. Comme s'il était impossible d'échapper à son destin. Juste une balle perdue raconte cette saison entre paradis et enfer.

Ancien boxeur formé aux arts appliqués et au cinéma à la Fémis, Joseph d'Anvers est auteur-compositeur-interprète et musicien. Juste une balle perdue est son deuxième roman.

 

Sauf que c etaient des enfantsSauf que c’étaient des enfants
Gabrielle Tuloup

Editions Philippe Rey Paru le 2 janvier 2020

 

Résumé
Huit élèves d'un collège de Stains sont interpellés pour viol en réunion sur une adolescente de la cité voisine, Fatima. L'événement bouleverse le quotidien de chacun des adultes qui entourent ces garçons, en particulier d'Emma, leur professeure de français. Ce drame l'ébranle et lui fait revivre, étape par étape, son propre calvaire auprès d'un homme violent. Electre 2020

 


4
ème de couverture
Un matin, la police entre dans un collège de Stains. Huit élèves, huit garçons, sont suspectés de viol en réunion sur une fille de la cité voisine, Fatima. Leur interpellation fait exploser le quotidien de chacun des adultes qui entourent les enfants. En quoi sont-ils, eux aussi, responsables ? Il y a les parents, le principal,  les surveillants, et une professeure de français, Emma, dont la réaction extrêmement vive surprend tout le monde.
Tandis que l'événement ravive en elle des souvenirs douloureux, Emma s'interroge : face à ce qu'a subi Fatima, a-t-elle seulement le droit de se sentir victime ? Car il est des zones grises où la violence ne dit pas toujours son nom...
Avec beaucoup de justesse, Gabrielle Tuloup aborde la question de l'abus sexuel dans notre société. Le lecteur, immergé dans l'intimité de personnages confrontés à la notion de consentement et aux lois du silence, suit leur émouvante quête de réparation.
« Emma essaye de se rappeler qu'elle a devant elle des adolescents, elle essaye de toutes ses forces. Elle respire. Mais il y a maintenant trop de bruit pour pouvoir respirer vraiment. C'est à ce moment que Halimatou, tranquille, déclare avec une moue de dégoût : "De toute façon, elle l'a bien cherché." »

Née en 1985, Gabrielle Tuloup a grandi entre Paris et Saint-Malo. Championne de France de slam en 2010, elle est professeure agrégée de lettres et enseigne en Seine-Saint-Denis. En 2018, elle est lauréate du Festival du premier roman de Chambéry pour La nuit introuvable.

 

Mon coeur restera de glaceMon cœur restera de glace
Eric Cherrière

Editions Belfond, paru le 16 janvier 2020

 

 

Résumé
1917, centre de la France. Un jeune garçon fuyant une mère devenue folle se réfugie au cœur des bois avec son grand frère revenu blessé des tranchées. 1944 : des soldats allemands pénètrent dans les bois à la recherche d'une unité disparue, qui a été massacrée. 2020, Hambourg. Thomas Kreutschmann, l'homme le plus vieux du monde, ancien nazi tortionnaire, est sur le point de révéler un secret. (Electre 2020)

 

4ème de couverture
Il existe au cœur du cœur de la forêt un endroit où vivent les sapins les plus anciens, protégés du vent comme de l’exposition au soleil, de la pluie, de la neige. Protégés aussi du regard des hommes. Une combe lointaine et tempérée qui fut un jour une frontière infranchissable devant laquelle l’enfant s’était dit « Quand je serai grand, je vivrai là. »
Dans ces bois du fin fond de la Corrèze, un jeune garçon trouve refuge en 1918, en compagnie de son frère, une « gueule cassée ». Une guerre plus tard, des soldats allemands s’y enfoncent, sur les traces d’une de leurs unités disparues. Ces mêmes arbres que l’on retrouve en 2020, peints sur les murs de la chambre d’hôpital d’un vieillard allemand.
Aujourd’hui le vieil homme va parler. Révéler le secret de cette forêt qui ébranlera bien des existences, bien des certitudes. Bien des familles.

De 1918 et 1944 à 2020, Mon cœur restera de glace couvre un siècle de guerres fratricides. Ce roman noir, qui explore les destins d’individus ordinaires perdus aux carrefours de l’histoire, est aussi le roman de la beauté face à la violence. De ces fleurs qui poussent sur les champs de bataille.

Éric Cherrière est réalisateur, scénariste et écrivain. Il est l’auteur de Je ne vous aime pas (Le Cherche Midi, 2010, prix du Polar de la prison de la Santé). Il a également écrit et réalisé deux longs-métrages, Cruel, Grand prix du polar de Cognac 2016, et Ni dieux ni maîtres.

 

Les services competentsLes Services compétents
Iegor Gran

Editions P.O.L, paru le 3 janvier 2020

 

Résumé
Union soviétique, années 1960. Ivanov, lieutenant du KGB, est à la poursuite d'un dénommé Abram Tertz, un écrivain qui réussit à faire parvenir ses nouvelles fantastiques à l'Ouest. Après six ans d'enquête, il s'avère que Tertz est une  supercherie d'André Siniavski et de son épouse Maria Rozanova, les parents du narrateur. Un roman satirique sur un système poussé jusqu'à l'absurde. (Electre 2020)



4ème de couverture
- Ah ! si on avait mis moins de temps à pister Siniavski ! C'est sûr que sa femme ferait moins l'arrogante. Quand une affaire traîne depuis 1959... On perd en crédibilité.
Ainsi pense, en me tenant dans ses bras, le lieutenant du KGB Evgueni Feodorovitch Ivanov, venu faire une perquisition chez ma mère - j'avais neuf mois.

 

Iegor Gran est né à Moscou en 1965. Il est le fils de l'écrivain russe Andreï Siniavski, dissident soviétique. Arrivé en France à l'âge de dix ans, il y grandit. Il fait des études d'ingénieur à l'École centrale de Paris. Il entreprend en parallèle à son travail d'ingénieur une carrière d'écrivain et choisit comme pseudonyme le nom de famille de sa femme. Il a publié tous ses romans chez P.O.L. dont L'Ecologie en bas de chez moi (2011), et avec Nicolas Fargues, Écrire à l'élastique (2017).

 

Les inconsolesLes inconsolés
Minh Tran Huy

Editions Actes Sud, paru le 8 janvier 2020

 

Résumé
Incorrigible romantique, Lise est incapable d'oublier Louis et de tourner la page sur cette relation avec celui qui fut son prince charmant avant que le quotidien et ses malentendus ne les rattrapent et les séparent. (Electre 2020)




4ème de couverture
Entre Lise et Louis, la rencontre produit des étincelles dignes des romans et des films que la jeune fille, rétive aux renoncements de l'âge adulte, confond parfois avec la vie. Leur histoire - le premier amour - se déroule tel un conte. Mais comme dans un conte, elle est rapidement minée par la petite musique de l'enfance mal aimée, le refrain des rapprochements impossibles, des différences infranchissables. Et bientôt la nuit des malédictions envahit le rose des rêveries romantiques.

Nimbé d'un mystère qui de page en page s'épaissit, Les Inconsolés est une histoire de fantômes et de vengeance, où l'on retrouve le talent délicat et têtu de Minh Tran Huy pour la navigation de l'eau qui dort - dont chacun sait qu'il faudrait s'en méfier.
Il y a l'élan vers l'amour fou, l'irrésistible faim d'aimer - et d'être aimé, enfin -, les blessures de l'enfance, le poids des origines et les émerveillements de la jeunesse. Il y a aussi cette manière toute personnelle, à la fois sincère et ironique, de pousser les clichés jusqu'à leur paroxysme, jusqu'à en extraire toute la vérité, en révéler le tranchant, les dangers.
Entre thriller romantique et conte de fées cruel, ligotant l'une à l'autre naïveté et lucidité, le nouveau roman de l'auteur de La Double Vie d'Anna Song nous livre aux vénéneux tentacules du malentendu.

Née en 1979 à Clamart, Minh Tran Huy est critique littéraire et écrivain. Après La Princesse et le Pêcheur (Actes Sud, 2007), La Double Vie d’Anna Song (Actes Sud, 2009 ; prix Drouot 2010, prix Pelléas 2010) et Voyageur malgré lui (Flammarion, 2014), elle signe avec Les Inconsolés son quatrième roman.

 

avant la longue flammeAvant la longue flamme rouge
Guillaume Sire

Editions Calmann-Lévy, paru le 2 janvier 2020

 

Résumé
En 1971, la guerre civile ravage le Cambodge depuis deux ans et la forêt est le théâtre d'affrontements entre les Khmers rouges et les armées du général Lon Nol. Saravouth, 11 ans, et sa sœur Dara, 9 ans, vivent avec leurs parents à Phnom Penh, alors assiégée. Un jour, deux soldats armés et un homme en costume se présentent à leur domicile. Le jeune garçon se retrouve dès lors séparé des siens. (Electre 2020)

 

4ème de couverture
« Il essaye de courir en poussant sa famille devant lui, mais un hurlement ouvre le ciel et une mitraillette frappe des millions de coups de hache partout en même temps. Dans le Royaume, il y a des vrombissements lointains. »
1971 : le Cambodge est à feu et à sang. Saravouth a onze ans. Sa petite sœur Dara en a neuf. Leur mère enseigne la littérature au lycée français. Leur père travaille à la chambre d'agriculture. Dans Phnom Penh assiégée, le garçon s'est construit un pays imaginaire : le « Royaume Intérieur ».
Mais un jour, la guerre frappe à sa porte. Les fondations du Royaume vacillent. Séparé de ses parents et de sa sœur, réfugié dans la forêt sur les rives du Tonlé Sap, Saravouth devra survivre dans un pays en plein chaos, animé par une volonté farouche de retrouver sa famille.

Inspiré d'une histoire vraie, ce roman restitue une épopée intérieure d'une rare puissance.

Guillaume Sire est écrivain et enseignant à l'université Toulouse Capitole. Il a publié trois romans : Les Confessions d'un funambule (La Table ronde, 2007), Où la lumière s'effondre (Plon, 2016) et Réelle (L'Observatoire, 2018).

 

Les ames freresLes âmes frères
Fabrice Tassel

Editions Stock, paru le 5 février 2020

 

Résumé
Julien, statisticien, et Loïs, archéologue, sont deux frères vivant à Paris. Pourtant, depuis deux ans, ils se voient peu. Un jour, Julien disparaît et envoie une lettre à son frère cadet, dans laquelle il lui demande d'enquêter sur Endless, la grande compagnie d'assurances qui l'emploie et qui est secouée par un conflit interne. (Electre 2020)

 

4ème de couverture
Julien et Loïs sont frères. Ils s'aiment, ont grandi comme des jumeaux, vivent à Paris à quelques kilomètres l'un de l'autre. Pourtant, depuis deux ans, ils ne se parlent presque plus. Julien, l'aîné, est statisticien : il se projette dans le futur en analysant le comportement des clients d'Endless, une grande compagnie d'assurance. Loïs, le cadet, s'intéresse à l'autre extrémité du Temps : il est archéologue. Tous deux sont épris de vérité : le premier aime la rigueur des chiffres, le second les mystères du passé.
Mais un jour, Julien disparaît et envoie à Loïs une lettre étrange. Il l'y invite à enquêter sur Endless, secoué par un grave conflit interne... Mais aussi à revisiter leur passé. Petit à petit, le jeu de piste se transforme en piège et Lois s'interroge. La fraternité n'est-elle pas le plus ambigu des sentiments familiaux ? Un lien sacré, éternel ? Un lien sauvage, aussi, qui abrite l'amour passionné comme la cruauté la plus perverse...

Fabrice Tassel vit à Paris. Il est le rédacteur adjoint du magazine GQ et également l’auteur de deux romans (Déraison d’État, Denoël, 2012 ; Courir dans la neige, Les Escales, 2017). Il signe avec Les Âmes frères une histoire contemporaine et universelle.

 

Il est juste que les forts soient frappesIl est juste que les forts soient frappés
Thibault Bérard

Editions de l’Observatoire, paru le 8 janvier 2020

 

Résumé
Lorsque Sarah rencontre Théo, l'attirance est immédiate.  Elle est une écorchée vive qui ne s'autorise pas à être heureuse tandis que lui est aussi solaire qu'enthousiaste. La jeune femme donne naissance à Simon puis tombe enceinte d'une petite fille. Mais leur bonheur est terni quand Sarah apprend qu'elle est atteinte d'un cancer. Premier roman. (Electre 2020)


 

4ème de couverture
Lorsque Sarah rencontre Théo, c'est un choc amoureux. Elle, l'écorchée vive, la punkette qui ne s'autorisait ni le romantisme ni la légèreté, se plaisant à prédire que la Faucheuse la rappellerait avant ses 40 ans, va se laisser convaincre de son droit au bonheur par ce fou de Capra et de Fellini.
Dans le tintamarre joyeux de leur jeunesse, de leurs amis et de leurs passions naît Simon. Puis, Sarah tombe enceinte d'une petite fille. Mais très vite, comme si leur bonheur avait provoqué la colère de l'univers, à l'euphorie de cette grossesse se substituent la peur et l'incertitude tandis que les médecins détectent à Sarah un cancer qui progresse à une vitesse alarmante. Chaque minute compte pour la sauver.
Le couple se lance alors à corps perdu dans un long combat, refusant de sombrer dans le désespoir.

Un récit d'une légèreté et d'une grâce bouleversantes, entre rire et larmes, dont on ressort empreint de gratitude devant la puissance redoutable du bonheur.

Thibault Bérard est né à Paris en 1980. Après des études littéraires, il devient journaliste, puis éditeur. Il est depuis treize ans responsable du secteur romans aux éditions Sarbacane. Il est juste que les forts soient frappés est son premier roman.

 

Les enfants des autresLes enfants des autres
Pierric Bailly

Editions P.O.L, paru le 3 janvier 2020

 

Résumé
Dans une petite ville de province, Bobby vit avec Julie. Quand il ne travaille pas sur un chantier, il aime se promener dans la forêt voisine. La police vient d'y découvrir le cadavre d'une femme assassinée. Lorsqu'il cherche ses enfants dans la maison, Julie lui rétorque qu'ils n'en ont jamais eu. Bobby se met à douter de tout. (Electre 2020)


 

4ème de couverture
- Les enfants ? Quels enfants... ? C'est pas nos enfants, Bobby. C'est pas les nôtres... J'ai des enfants.
Je n'en ai plus.
Je veux des enfants.
Je n'en veux pas.
La vie de famille c'est un truc de dingue, je te jure.

Pierric Bailly est né le 14 août 1982 à Champagnole dans le Jura. Il vit à Lyon et travaille en intérim. Il a déjà publié quatre romans aux éditions P.O.L dont L'homme des bois (2017), récompensé par le premier Prix Blù Jean-Marc Roberts.